Partager

Le salaire minimum à 12 $... que fait-on avec le salaire des autres employés?

En tant que gestionnaire, vous êtes au courant qu’à partir du 1er mai prochain le salaire minimum passera à 12 $/h, ce qui occasionne une augmentation de 6,6 % soit la plus haute augmentation de l’histoire du Québec! On se rappelle aussi qu’au 1er mai 2017, il y avait tout même eu une augmentation de 4,7 %, ce qui était déjà élevé. Globalement en deux ans le salaire minimum aura augmenté de plus de 11 %.

 

En plus d’augmenter considérablement la masse salariale des organisations qui emploient des personnes au salaire minimum, cette augmentation vient toucher beaucoup plus d’entreprises que l’on croit.

 

 Que faire avec le salaire des autres employés?

 

Avant l’annonce de la hausse du salaire minimum, un employé qui était rémunéré à 12 $/h considérait qu’il était au-dessus du salaire minimum et donc qu’il avait un certain avantage. Maintenant, que faisons-nous avec le salaire de cet employé? Devons-nous l’augmenter également de 6,6 %? Faisons un petit calcul :

 

  • Une entreprise qui emploie actuellement 10 employés au salaire minimum (11,25 $) à temps plein (40 h), au 1er mai 2018 le salaire minimum passera à 12 $/h, cela entrainera une augmentation de la masse salariale de 15 600 $.

     

  • Dans cette même compagnie, on emploie également 10 employés à temps plein au salaire de 12 $/h, si l’employeur décide de leur octroyer une augmentation de 6,6 % (12,79 $/h) afin d’être équitable, on ajoutera alors 16 432 $ de plus à la masse salariale.

 

Donc pour une seule année, l’entreprise devrait assumer pour ses 20 employés une augmentation globale de 32 032 $! Peu d’entreprises peuvent se permettre une telle augmentation!

 

Le problème de cette hausse ne se situe pas seulement pour les emplois se situant près du salaire minimum, mais bien dans la majorité des emplois, je m’explique : si cette année vous donnez 2,5 % d’augmentation salariale à votre employé qui est rémunéré à 18 $/h, ce dernier vous dira que le pourcentage d’augmentation octroyé est vraiment bas versus celui de l’augmentation du salaire minimum. Pourtant 2,5 % est une augmentation raisonnable dans le secteur des entreprises privées.

 

Comment pouvez-vous gérer vos salaires tout en restant équitable, et ce sans affecter vos liquidités?

 

Comme gestionnaire, vous aurez un bout de chemin à faire, mais pas de 6,6 %. Votre travail consistera à évaluer les salaires ou votre structure salariale, et ce, poste par poste afin d’octroyer un ajustement qui sera le plus équitable possible et qui conviendra à votre réalité financière, au marché et aux individus.

 

Si on résume, OUI vous aurez un travail à faire au niveau de l’ajustement de vos salaires, mais NON, vous n’aurez pas à assumer une aussi grande hausse salariale pour tous vos postes! Contactez-nous si vous avez besoin d’aide!

Inscrivez-vous
à notre infolettre
Le saviez-vous?
23.05.2018
Surveillance des employés : courriels et internet

Est-ce que l’employeur peut surveiller ses employés dans le but de valider leur utilisation de l’internet et de leur courriel d’entreprise? La réponse est oui! Mais...    

06.03.2018
Gérer un employé difficile…pas facile!

Si en tant que gestionnaire vous n’avez pas encore eu à faire face à un employé « difficile », alors dites-vous que cela viendra un jour! Vaut mieux être bien préparé afin de ne pas laisser cette personne contaminer votre organisation et ruiner votre santé ainsi que celle de vos employés. 

25.01.2018
Le salaire minimum à 12 $... que fait-on avec le salaire des autres employés?

En plus d’augmenter considérablement la masse salariale des organisations qui emploient des personnes au salaire minimum, cette augmentation vient toucher beaucoup plus d’entreprises que l’on croit.